(Je ne suis pas critique littéraire). Mais je lis beaucoup. Des histoires qui me font me voyager quand je suis immobile, des témoignages qui m'inspirent, des récits choisis avec soin ou hasard pour m'accompagner sur la route... Voilà une sélection de ceux que je recommande sans hésiter.

La bible du grand voyageur, de Guillaume Charroin, Nans Thomassey et Anick-Marie Bouchard
Une vraie bible, mine d'informations sur le(s) voyage(s) en général et les méthodes alternatives en particulier. Tous les sujets y sont abordés !
   
Une vie de racontars, Jon Riel
... Et tous ses livres, en fait. Tous ces racontars, ces bouts de vie écrits comme autant de vérités, qui nous plongent dans un quotidien nordique, groenlandais le plus souvent. Touchant et plein d'humour.

Indian Creek, de Pete Fromm
L'histoire autobiographique que l'auteur a vécue en acceptant un boulot sur un coup de tête. Il y raconte l'incroyable expérience d'un hiver dans l'Idaho, la rudesse du climat, la chasse, la solitude...
"De la mi-octobre à la mi-juin, j’allais être responsable de deux millions et demi d’oeufs de saumon implantés dans un bras entre deux rivières. La route la plus proche se trouvait à quarante miles, l’être humain le plus proche à soixante miles. Si j’étais intéressé, précisa-t-il, je n’aurais que deux semaines pour me préparer. J’entendais de moins en moins ce qu’il disait. Tout me semblait parfait. J’allais enfin découvrir le monde sauvage. Film ou réalité ? Galère ou liberté sans limite ? Mais, de toute manière, peu importe ce que j’allais découvrir, j’aurais une histoire à raconter plus tard, mon histoire. "

Voyage au bout de la solitude (Into the wild), de Jon Krakauer
Le livre (duquel est tiré le film) est le résultat de longues années de recherches. Krakauer raconte la vie de Chris McCandless, en y mêlant d'autres récits d'aventures au cœur de la nature.
"Chris n’était pas fait pour ce siècle. Il recherchait l’aventure et la liberté dans une mesure qui excédait beaucoup celle qu’autorise la société d’aujourd’hui. "
    
Sur la route, de Jack Kerouac
Certains adorent et d'autres détestent ; Kerouac écrit d'une manière vive, directe et brute, qui ressemble à la vie de ses personnage. Emblème de la "beat generation", Sur la route raconte une vie en mouvement constant à travers l'amérique.
"Une fois de plus, nos valises cabossées s'empilaient sur le trottoir ; on avait du chemin devant nous. Mais qu'importe : la route, c'est la vie."

Je ne suis jamais redescendu de cette montagne, de Thierry Guenez
Un bout de vie bohème en Australie. Il raconte ce pays immense, les rencontres, la chaleur humaine, la vie simple sans trop d'argent... et forme le récit percutant d'un voyageur en quête de sens.
"C'est là que je comprends ce qui nous différencie. On peut voir la ville de deux façons. Comme moi je la vois, c’est-à-dire comme un rêve, un cimetière de projets, comme un recueil de romans que l’on dévore. Mais on peut aussi la voir comme son tatouage qui palpite tout au fond de l’âme - son identité."
    
Sauvage par nature, de Sarah Marquis
Elle a marché trois ans de la Sibérie à l'Australie, seule. Son écriture est simple et naturelle, on se laisse facilement emporter par le récit d'une aventure qui finalement semble presque "ordinaire"... marcher simplement, pas après pas.
"Durant les trois premiers mois, le corps et l’esprit se nettoient. Passé ce cap, le corps ne fait plus mal, l’esprit est libéré."

Le monde en stop, de Ludovic Hubler
Après des études de commerce, il a passé cinq ans le pouce levé pour découvrir le monde de ses propres yeux. Un défi qui s'est transformé en "doctorat de la route", selon ses propres mots. Profondément humain.

Wild, de Cheryl Strayed 
L'histoire autobiographique d'une longue marche de plus de 1000km sur un sentier de l'ouest américain. Elle avait 26 ans quand elle s'est lancée dans cette aventure qui changera sa vie.
"Pour sauver ma peau, j'ai décidé de ne plus avoir peur et d'avancer."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire